Logo de la ville de Legé

Mise en vente d'un bâtiment communal

 07012011

La ville de LEGÉ, par délibération du Conseil municipal en date du 28 janvier 2021, a décidé de mettre en vente le bâtiment situé 8 rue de la Chaussée qui abritait auparavant l'office de tourisme et la bibliothèque associative, au prix de 95 000 €.

Pour les personnes intéressées, merci de bien vouloir déposer un dossier d'offre d'achat en mairie avant le 19 février 2021.

Les projets de commerce seront privilégiés.

 

Les espaces verts

IM Espaces verts 1

Avec la participation et le soutien technique de la Communauté de commune Sud Retz Atlantique, certains espaces verts sont redessinés. Dans le parc des Visitandines, les massifs et la remise en valeur de certains arbres ont été effectués, tout comme les parterres en bord de route avec ses structures en bois.

Dernièrement, au niveau de la place Jules Verne et du centre commercial, des aménagements ont été réalisés avec le nivellement et le semis de pelouse, mais également avec la plantation d’arbres (ginkgo, chêne vert, tulipier de virginie et lilas d’été).

Ces espaces verts ont été refaits dans le but de limiter et de faciliter l’entretien, entretenus par la communauté de communes.

Le sport autrement

 

IM Le sport autrement2020 se termine avec un bilan sportif plutôt chaotique. La crise sanitaire a mis à mal nos associations sportives : fermeture des salles de sport, arrêt des entraînements et des compétitions.

En cette nouvelle année, nous espérons revoir nos plus jeunes Legéens jusqu’aux plus grands reprendre le chemin du complexe sportif afin de soutenir nos associations.

Cependant, la Covid-19 n’a pas mis un frein à l’élaboration de projets pour l’activité sportive.

Pour 2021, en partenariat avec les animateurs sportifs du département et de la commission sport, une étude va être mise en place pour une adhésion de la commune de LEGÉ au Plan Départemental des Itinéraires de Promenades et de Randonnées (PDIPR).

D’autres projets vont voir le jour, celui-ci n’est que le premier

Remise en état du patrimoine legéen

Des élèves du lycée professionnel « Les Savarières » à SAINT-SÉBASTIEN-SUR-LOIRE ont travaillé avec leur professeur Julien BOIZIAU, à la restauration de la pendule de l’ancienne gare de LEGÉ.

Plusieurs étapes ont été nécessaires après le démontage et le nettoyage complet du mécanisme :

- Le brunissage des pivots pour enlever les micro-rayures qui peuvent nuire au bon fonctionnement du mécanisme ;
- La fabrication des huiliers pour créer une réserve suffisante au fonctionnement du rouage ;
- Le façonnage des aiguilles et la création d’une nouvelle aiguille pour les minutes
- La fabrication d’une clé en laiton pour l’armoire intérieure de l’horloge.

Ce travail d’excellence a permis de redonner une nouvelle vie à cette pendule remarquable « intérieure, extérieure » pour le bonheur et la fierté des propriétaires de l’ancienne gare, Monsieur et Madame GOUPILLEAU.

Merci à Julien et ses élèves pour leur professionnalisme, merci à Monsieur Christophe PINSON pour le taillage du verre extérieur et la peinture des deux grandes aiguilles du cadran.
Merci également aux donateurs legéens pour leur participation financière.

L'année 2020 achevée, place à 2021

IM Lannée 2020 sachève 3

L’année 2020 s’achève

Malgré le contexte sanitaire qui a et qui impacte encore à ce jour la réalisation de nos projets, nos travaux prévus ont pu être réalisés.

La deuxième tranche du lotissement de la Parnière est en cours d’achèvement et nous allons pouvoir finaliser la vente des terrains qui ont déjà été réservés.

Les travaux de la rue de l’atlantique et du secteur de la Chapelle ont été réceptionnés, la sécurité et l’embellissement de ce quartier apporteront à n’en pas douter du mieux vivre dans le cœur de bourg.

Les réseaux aériens, électricité et téléphone, sont en cours d’enfouissement dans les rues Hector Berlioz, du Souvenir et des boutons d’or.

Un autre projet concernant la sécurité globale de l’agglomération et sur lequel nous réfléchissions depuis longtemps a vu le jour : la mise en priorité à droite et la limitation de vitesse à 30 km/h de l’ensemble du bourg. Cela va bien sûr nous demander un temps d’adaptation et il va falloir changer nos habitudes. Je sais que les débuts vont être difficiles. Il y va de la sécurité de tous et je compte sur vous pour que ce soit une réussite.

L’année 2020 achevée, place à 2021.

Les travaux de la rue du Général Charette vont débuter fin janvier. Il s’agit de rénover ou de créer le réseau d’eaux pluviales, de refaire l’ensemble des cheminements piétons par la réalisation de trottoirs et d’aménager des couloirs de circulation pour les cyclistes. L’entrée du site des visitandines va être totalement revue et embellie.

L’effacement des réseaux aériens de la rue de Nantes est prévu pour le début de l’année. Les études pour la réfection totale et la mise en sécurité sont en cours et les travaux pourraient débuter, si le budget le permet, au deuxième semestre.

Une aire d’arrêt pour les campings cars, qui sera située à côté de l’aire de covoiturage, va être réalisée courant 2021.

Comme vous le voyez, beaucoup de projets sont en cours et d’autres pourraient voir le jour. La commission voirie aura à se prononcer et nul doute que les idées vont foisonner. Tout ne pourra être fait dans un premier temps mais il faut toujours avoir des dossiers « sous le coude » pour avancer.

Travaux d'assainissement Bd de la Croix-Blanche

IM Travaux dassainissement

Lors d’une réunion le 31 août dernier, il a été décidé d’engager les travaux d'assainissement boulevard de la Croix-Blanche afin de remplacer la vieille conduite d'eaux usées. Les travaux ont débuté pendant les vacances scolaires du 19 au 30 octobre au carrefour de la rue Sainte-Anne/boulevard de la Croix-Blanche/rue du Stade et boulevard de la Gare.

Début novembre, les entreprises ont travaillé dans une fouille de 5 mètres de profondeur, en déjouant les conditions climatiques et en respectant les règles sanitaires, pour évacuer la vieille conduite amiantée de plus de soixante ans.

Si tout se passe comme prévu, les travaux devraient être terminés lorsque vous lirez ce bulletin. Nous sommes conscients de la gêne que ces travaux ont pu occasionner pour les riverains et les automobilistes empruntant cet axe de circulation.

 

Le cimetière de Legé

IM Cimetière 1

D’une superficie de 7 530m² et avec environ 1 350 sépultures, le cimetière de Legé fait partie des « grands espaces de recueillements » du sud Loire. Comme évoqué lors du dernier bulletin municipal, des moyens ont été mis en place afin de rendre le cimetière plus propre à l’approche de la Toussaint. Dans un premier temps, sur le mois d’octobre, un employé municipal a été dépêché pour travailler toutes les matinées, soit environ 70 heures dans le mois. Dans un second temps, la commission espaces verts et cadre de vie a organisé un « moment citoyen » sur 2 matinées, les 19 et 20 octobre. Grâce aux associations « Club Sourire d’Automne » et « Les Jardins Legéens », mais aussi avec le dispositif « argent de poche » mis en place par la maison des jeunes pour les adolescents de 16/17 ans, des personnes sont intervenues pour fleurir, biner et ratisser le cimetière.

Merci également aux nombreux bénévoles qui sont venus prêter main forte pour ces travaux et entretiens. Avec cet ajout de 150 heures environ et avec une météo clémente, le cimetière a retrouvé un fleurissement et un entretien favorable à un recueillement plus serein pour la Toussaint.

Afin de ne pas retomber dans les dérives, la commission espaces verts et cadre de vie réfléchit à la mise en place d’une végétalisation herbacée des surfaces stabilisées. Avec pour objectif de stopper l’utilisation de produits phytopharmaceutiques, d’intégrer ces espaces dans une gestion différenciée, de créer un contexte naturel esthétique, de simplifier l’entretien et donc de réduire le coût global d’entretien.

Pour ce faire, les solutions penchent pour la mise en place d’un hydromulching, mélange de fétuques rouges et de ray-grass anglais, ainsi que de fétuques ovine qui permet une réduction de l’entretien. Des communes ont déjà fait ce choix (Machecoul-Saint-Même, Saint-Etienne-du-Bois, Bellevigny, La Roche-sur-Yon) pour ne citer qu’eux. Les retours de ces différentes communes sont très positifs. La mise en œuvre se ferait en automne, meilleure saison pour l’ensemencement. En attendant, nous allons continuer avec un agent territorial et à un autre moment citoyen, pour Pâques, en fonction de l’état du cimetière.

Plaques du cimetière militaire

IMG 1068

Dans le projet global d’embellissement et d’entretien du cimetière, il était nécessaire de restaurer les plaques commémoratives. Ce patrimoine legéen a pu être rénové avec le soutien du comité local du Souvenir Français.

Conception - Développement logo-bureau2crea-mini