Logo de la ville de Legé

Pont de l'Ascension : Fermeture mairie, permanence

La mairie sera fermée exceptionnellement vendredi 14 mai après-midi et samedi 15 mai. En cas d'urgence, merci de contacter l'élu de garde au 06 75 76 68 87.
En raison des élections départementales et régionales des dimanches 20 et 27 juin, une permanence a été mise en place pour les inscriptions sur la liste électorale ; vous pourrez vous inscrire en mairie le vendredi 14 mai de 9h à 12h30.

Le solidaribus à Legé

I Solidaribus
Le Solidaribus est une antenne mobile du Secours Populaire Français. 17 de ces antennes existent aujourd’hui dans le pays pour agir dans les territoires dont l’association n’a pas de permanences locales, notamment dans les zones rurales. L’objectif est d’aller à la rencontre d’un public en situation de pauvreté ou de précarité, confronté à l’isolement et à un manque de mobilité.

Élargir les secteurs d’intervention du Secours Populaire et renforcer la présence de l’association, telle est la mission du Solidaribus dans notre département. En Loire- Atlantique, l’antenne existe depuis 2011 et intervient sur une dizaine de communes. Elle aide chaque mois plus de 120 familles, ce qui représente 310 personnes, avec une progression de 25 % par rapport à 2019.

À Legé, Solidaribus est présent depuis 2019 et propose dans la maison des services située en face de la mairie, un accueil et une écoute, et remet aux familles dans le besoin, un colis alimentaire. En dehors de cette période de crise sanitaire, le Solidaribus organise également des sorties et des spectacles ainsi que des séjours destinés aux familles.

Compte tenu de la situation sanitaire, les équipes mobiles ne sont pas en mesure actuellement de recevoir les dons de matériels (vêtements, objets, etc..).

Prochains passages du Solidaribus à la maison des services de 10h30 à 12h :

Vendredi  21 mai
Vendredi 18 juin
Pas de permanence en juillet et août.

Secours populaire français
Fédération de la Loire-Atlantique
16 rue du Maine - 44000 Nantes
02 40 74 14 14


Remplacement des compteurs Enedis

Compteur Linky
Suite à une directive européenne traduite dans le droit français, tous les compteurs EDF tarif bleu d’une puissance inférieure à 30 KVA doivent être remplacés par de nouveaux compteurs « intelligents » de type LINKY.

Ceux-ci permettent une analyse quotidienne de la consommation. L’usager qui le souhaite pourra récupérer ses données afin d’en faire une analyse fine lui permettant à terme de faire des économies.

Ces données sont bien sur confidentielles et protégées, seules transitent automatiquement le numéro de compteur et la consommation, sans le nom de l’usager ni les consommations différentielles.

Ce remplacement est obligatoire et ne génère pratiquement pas d’onde supplémentaire (environ 0,1 volt mètre). Si cependant un usager refusait la pose, ENEDIS ne souhaite pas intenter d’action mais le relevé manuel qui s’en suivrait serait facturé au client et le montant serait a priori suffisamment élevé pour être dissuasif….

Les travaux devraient commencer en juin sur notre territoire et la méthodologie être la suivante :
- ENEDIS informe le client entre 30 et 45 jours avant le changement de compteur.
- L’entreprise SOLUTION 30, chargée des travaux prend rendez-vous avec vous afin de fixer une date.
- Si le compteur est extérieur à l’habitation la présence n’est pas obligatoire,
- S’il se trouve à l’intérieur, vous serez tenu d’être présent. La durée d’intervention est courte, de l’ordre d’une demi-heure.

- Précision : le nouveau compteur est mis à la place de l’ancien sans changement de puissance.

Pour rappel, la commune n’a pas de compétence en la matière et ne pourra pas fournir de renseignements techniques. ENEDIS met à disposition de ses clients un numéro vert : 0800 054 659.

Le site internet www.enedis.fr/linky-compteur-communicant vous apportera également des informations pertinentes.

Jacky BRÉMENT, adjoint

La reproduction de la charpente du Bois-Chevalier

IM Charpente Bois Chevalier 1

Laurine LESNÉ, 24 ans, originaire du département des Yvelines, fait partie des 10 femmes, sur les 200 hommes en formation charpente à l’association des Compagnons du devoir à Nantes. Après deux ans d’apprentissage et trois années dans le compagnonnage, la jeune femme fait son tour de France. Tour durant lequel elle s’est perfectionnée dans son métier en commençant à Paris, avant de descendre dans le sud de la France à Orange, en passant par Marseille. Elle est ensuite remontée vers Saumur, puis a passé un an à Brest, avant de venir à Nantes en septembre. Fin mars, elle reprendra la route vers Angers pour encadrer les plus jeunes compagnons pendant trois ans.

560 heures de travail

En arrivant à Nantes, Laurine entame des recherches pour trouver une charpente régionale dont elle reproduira une partie du squelette. Pascal GUILBAUD, compagnon sédentaire et cogérant des Charpentiers du Bord de Logne à Legé, l’aide dans son travail de recherche. Et c’est sur la toiture du château du Bois-Chevalier de Legé, bâtisse du XVIIe siècle, qu’elle jette son dévolu.

Le but, réaliser une pièce que l’on appelle « Travail de réception ou Chef-d’œuvre. »

« J’ai réalisé cette charpente en impérial avec campanile qui peut recevoir une cloche chez les compagnons de Nantes. J’ai travaillé tous les soirs et tous les week-ends (560 heures environ) sur ce projet depuis novembre 2020. Un travail qui m’a permis d’apprendre de nouvelles choses. »

La pièce réalisée par Laurine LESNÉ sera réceptionnée par la municipalité de Legé. « Nous avons une démarche plus ouverte sur l’extérieur. Auparavant, nous réalisions des pièces qui étaient conservées au siège des compagnons. Maintenant, nous les prêtons aux villes » livre Pascal GUILBAUD.

La maquette sera exposée dans la bibliothèque municipale de Legé et présentée à la population et aux enfants des écoles.

La réhabilitation du centre culturel Saint-Michel

IMG 11971
De nombreux Legéens nous demandent la date de réouverture du centre culturel. A ce jour, nous ne pouvons pas annoncer de date précise. Nous mettons toute notre énergie pour que l'accueil du public puisse se faire au 2e semestre 2021, si la crise sanitaire nous en laisse la possibilité.

En attendant, un marché de travaux a été lancé pour un montant estimatif de 406 200 €. Cette consultation comprenait douze lots. Onze lots ont été attribués, seul le lot « gros œuvre » est infructueux et le Conseil municipal du 25 février 2021 a donné son accord à Monsieur le Maire pour poursuivre la consultation dans le cadre d'un marché négocié. Suite à ce marché négocié, une entreprise vendéenne a été retenue pour ce lot n° 1.

Des entreprises retenues, 2 sont legéennes, les Charpentiers du Bord de Logne pour la charpente bois et Jean GABORIAU pour les menuiseries intérieures. Toutes les autres sont soit du sud Loire ou de Vendée, à l’exception du lot n° 10: les tentures scéniques, attribué à une entreprise du Finistère.

Le "top départ" des travaux devrait être donné au 2e trimestre 2021 sous la direction du cabinet d'architectes FARDIN. Nous communiquerons le plus souvent possible sur l'avancée des travaux et affinerons la date d'ouverture.

Nous rencontrerons toutes les associations utilisatrices du centre culturel dès que nous pourrons de nouveau nous rassembler.

Gérard MOLLON, adjoint au patrimoine

Toilettes publiques vandalisées : le maire porte plainte

Monsieur le maire et son conseil municipal sont très mécontents du comportement inacceptable de certains citoyens.

Fin mars, les trois toilettes publiques situées près de l’église, près du centre culturel et au parking du centre commercial, ont été détériorées (poignées cassées, murs, miroirs et cuvettes tagués, lunettes et distributeurs de papier arrachés…). Compte tenu des célébrations de Pâques, celles près de l’église ont été remises en état en urgence.

Le coût de remise en état retombe malheureusement sur les contribuables legéens.

Le maire a décidé de porter plainte auprès de la gendarmerie pour détérioration de biens publics. 

« Le vandalisme consiste à détruire, dégrader, détériorer volontairement le bien d’autrui, pour son seul plaisir selon l’article 322.1 du Code pénal ».

Ces délits sont répréhensibles par la loi et passibles d’amendes élevées. Si le ou les coupables sont mineurs, leurs familles sont responsables des préjudices subis et devront réparer financièrement les dégâts.

Ce manque de respect des biens publics conforte l’équipe municipale actuelle à poursuivre la mise en place de surveillance vidéo.

Sophie BARTEAU-GOYAUX, adjointe

Que de travaux !

20210317 140130
Le début de l’année 2021 aura été très fertile en travaux.

Les effacements de réseaux rues Hector Berlioz, du Souvenir et des Boutons d’or ont été effectués et les supports EDF et France Télécom vont très bientôt être déposés.

Il en est de même pour la rue de Nantes.

Rue du Général Charette, le réseau d’eaux pluviales et le remplacement de la canalisation d’eau potable sont en cours.

La mise à priorité à droite et la limitation de vitesse à 30 km/h sont effectives dans toute la partie agglomérée.

La deuxième tranche du lotissement de la Basse Parnière est terminée à l’exception des espaces verts qui vont être réalisés au cours du mois qui vient.

Et ce n’est pas terminé !

Les travaux de la rue du Général Charette et de l’entrée des Visitandines vont se poursuivre pour un achèvement prévu fin mai.

La voie d’accès au magasin LIDL, dont le marché a été attribué, devrait bientôt commencer afin d’être livrée avant l’ouverture du commerce.

Le projet d’aménagement de la rue de Nantes est en cours de finalisation, une réunion avec les différents concessionnaires est déjà programmée. Le projet sera présenté aux riverains avant le début de l’été afin de tenir compte des remarques éventuelles. Les travaux devraient pouvoir être envisagés au second trimestre de cette année.

L’aire d’arrêt de camping-cars devrait voir le jour cette année mais il nous sera difficile de la terminer avant les vacances d’été.

Des études pour la refonte du parking Jules Ferry vont être lancées pour faire suite à la démolition prévue de l’ancienne halte garderie, ceci dans le but d’avoir une offre de stationnement élargie et favorisant les transports multimodaux.

Le projet d’aménagement du champ de foire devra être revu afin de tenir compte des remarques des services de l’état conditionnant l’attribution de subventions : il nous faut « verdir l’espace ».

Encore dans les cartons : les études de la déviation EST de LEGÉ et celles du secteur de l’église.

Comme vous voyez, les réalisations sont nombreuses, les projets aussi…

Espérons que les vœux de l’état de relancer l’économie par l’attribution de subventions, nombreuses et importantes pour nos finances soient suivis d’effet !...

Jacky BRÉMENT, adjoint à la voirie

Forum des associations

P1070461
Le forum des associations est organisé tous les deux ans. Compte tenu du contexte sanitaire, il n’a pas pu se dérouler en septembre 2020. Cette année, nous aurons le plaisir de retrouver toutes les associations legéennes le

Samedi 11 septembre 2021
dans la salle Sydney du complexe sportif

Nous espérons pouvoir enfin revoir et échanger avec les membres des associations sportives, culturelles et sociales.

Sophie BARTEAU-GOYAUX,
     adjointe à l’animation

Conception - Développement logo-bureau2crea-mini