Logo de la ville de Legé

L'édito

Legéennes, Legéens,

Legéennes, Legéens,

Pour la 20ème année et pour la dernière fois, je m’adresse à vous dans ce bulletin communal. En effet, comme je l’ai annoncé en octobre dernier, j'ai décidé de ne pas me représenter aux prochaines élections municipales.

Voici les actions qu’il me reste à conduire avant la désignation du nouveau maire :
- Terminer les travaux de la rue de l’Atlantique et la place du Général Charette ;
- Finaliser le projet d’aménagement de la rue du Général Charette de la Contrie ;
- Entreprendre l’aire de camping-car auprès de l'aire de covoiturage ;
- Relancer l’appel d’offre pour les travaux d’assainissement des boulevards de la Croix-Blanche et de la Gare ;
- Commencer la réalisation de la deuxième tranche des cheminements doux ;
- Entreprendre la pose des panneaux photovoltaïques sur trois bâtiments communaux ;
- Réaliser la mise en place de la zone 30 et du régime de priorité à droite dans l'agglomération ;
- Installer des caméras de vidéo-protection ;
- Engager la réalisation de la deuxième tranche de la ZAC de la Basse-Parnière habitat ;
- Enfin, pour la ZAC commerce, conclure ou lancer une procédure d’expropriation afin de réaliser la première tranche. Ce dossier est très sensible car des pressions sont exercées par des lobbies qui ne souhaitent pas partager « le gâteau » et d’autres qui veulent récolter « le beurre et l'argent du beurre ».

Durant 30 ans, je me suis impliqué dans la vie communale : deux mandats de 1989 à 2000 en qualité d’adjoint au maire en charge de l’urbanisme et des bâtiments et trois en qualité de maire. Ce fut un grand honneur pour moi de servir notre commune tout au long de ces trente dernières années. J’espère que mon passage laissera de belles empreintes et qu’il permettra à Legé d’avancer sur le bon chemin en ce début du 21ème siècle.

Les missions de maire sont tellement accaparantes que l’on peut oublier le temps qui passe. La tentation de rester au service de la commune a été grande tant il y a de beaux projets que je ne pourrai suivre jusqu'au bout. Ma fonction de maire a été des plus enrichissantes, j’ai accompli cette mission avec beaucoup d’engagement. Certes, tout n’a pas été parfait, mais je pense avoir fait de mon mieux. Il est difficile de satisfaire toutes les demandes et c’est aussi le rôle d’un maire de dire « non », de savoir privilégier l’intérêt général et d'assumer parfois des décisions compliquées.

Je voudrais remercier mes proches collaborateurs dévoués et dignes de confiance qui m'ont accompagné durant ces trois mandats ainsi que l'ensemble de mes conseillers municipaux pour leur écoute et leur soutien. Je tiens également à témoigner ma plus profonde reconnaissance à tout le personnel communal car ils sont les maillons indispensables d’un service municipal de qualité.

Merci à vous tous.

Dans quelques mois, une nouvelle équipe continuera la marche entreprise, à vous de gérer cet héritage et de le fructifier.

Je ne peux achever ce dernier mot sans adresser un immense merci à celles et ceux qui m’ont accordé leur confiance et m’ont soutenu pendant ces trois mandatures et de souhaiter bon vent, bonne chance et bonne réussite à mon successeur.

Vive Legé.

Jean-Claude BRISSON, Maire de LEGÉ

 

Conception - Développement logo-bureau2crea-mini