Logo de la ville de Legé

Journal de naissance de la mairie

LA MAISON DU PEUPLE

La maison du peuple, la maison commune, la mairie, l’hôtel de ville.

Quelque soit son appellation, on parle de la même chose : le bâtiment qui abrite un maire et un conseil municipal, chargé notamment de gérer l’état-civil de la République.

C’est la loi Guizot de 1833 qui a fait l’obligation aux communes d’entretenir une école primaire de garçons puis la loi Falloux en 1850 pour les filles. Ces obligations vont contribuer à la construction de bâtiments municipaux dans lesquels mairie et école sont couplées : le modèle « Mairie-Ecole » voit le jour.

A Legé, c’est en 1843 que l’on retrouve la première trace de ce bâtiment. En effet, sous la présidence de Monsieur Jules GOUIN, le Conseil municipal décide le 29 octobre 1843 l’acquisition d’une maison rue de la Chaussée pour y installer la mairie, un prétoire pour la justice de paix, l’école des garçons et le logement de l’instituteur.

Inadaptés à leurs nouvelles fonctions, les bâtiments sont démolis et reconstruits en 1851 par Monsieur Charles DE L’ESPINAY, maire. Seule la façade de cette époque est actuellement conservée.

Il a fallu plus d’un siècle (115 ans) avant que des travaux d’envergure soient réalisés. Dès juin 1962, Monsieur Fabien MUSSEAU, maire, demande en urgence un devis pour effectuer des grosses réparations afin de palier à la vétusté du bâtiment. Ce n’est qu’en 1966 que la mairie se trouve dotée à l’étage d’une salle des mariages et du conseil ainsi que des bureaux pour l’assistante sociale et l’inspecteur des lois sociales en agriculture. Aussi, le 2 mars 1966, Monsieur Fabien MUSSEAU, accompagné du Préfet (M. LOBUT), du Député (M. RICHARD) et du Conseilleur Général (M. MARQUIS DE GOULAINE), coupe le symbolique ruban tricolore de l’inauguration.

Journal de naissance de la mairie 2

Journal de naissance de la mairie 5

Pour répondre au mieux aux besoins de la population, 42 ans plus tard et après 4 années d’études et de travaux, Monsieur Jean-Claude BRISSON, maire, inaugure à son tour la nouvelle mairie le 13 septembre 2008 pour un montant de 1 302 480 € HT.

Avec une surface de 900 m² de plancher, le personnel et les élus peuvent remplir leurs missions avec plus de discrétion, d’efficacité et de confort. Finies les réunions de conseil à 27 dans une pièce de 40 m² où la place réservée au public se situait … dans le couloir. Finies les cérémonies de mariage où il fallait « grimper » grand-père ou grand-mère à l’étage.Pour répondre au mieux aux besoins de la population, 42 ans plus tard et après 4 années d’études et de travaux, Monsieur Jean-Claude BRISSON, maire, inaugure à son tour la nouvelle mairie le 13 septembre 2008 pour un montant de 1 302 480 € HT.

En conclusion, on peut affirmer que « notre mairie » résulte d’un heureux mariage entre le moderne (extension) et l’ancien (façade de 1851) et que notre devise « Liberté-Egalité-Fraternité » reste gravée pour l’éternité.

Michel PENNETIER, adjoint à la communication

Conception - Développement logo-bureau2crea-mini