Logo de la ville de Legé

Legéennes, Legéens,

La révision de notre P.L.U. (Plan Local d’Urbanisme) arrivera à son terme dans quelques mois. Bien sûr, cette révision déterminera les zones constructibles ainsi que les changements de destination possibles, mais elle fixera également des zones dont l'obligation sera de préserver et bonifier des espaces afin que notre commune puisse bénéficier d’un cadre de vie des plus agréables.

La commission d'urbanisme et les élus ont souhaité, dans la continuité des douze années passées, que les changements de destination (granges, bâtiments en pierre, ...) soient amplement autorisés afin de conserver le bâti patrimonial et de caractère. Au total, ce sont 124 changements de destination qui ont été classifiés dans nos 129 villages permettant ainsi l'accueil de nouveaux foyers à Legé.

La préservation des espaces sensibles avec l’inscription des zones humides dont 667 mares ou étangs répertoriés sur la commune (le plus grand nombre au sein du Bassin versant de la Logne et de la Boulogne) devra être respectée. Les massifs forestiers (bois), les haies et les arbres remarquables devront être protégés ou soumis à une autorisation pour l'abattage ou l'élagage. Les surfaces liées à l'agriculture seront renforcées avec 75 hectares de zones urbanisables ou naturelles qui passeront en zonage agricole.

Nous avons également la volonté de poursuivre la mise en place de cheminements doux. En effet, le contournement de l’agglomération par la coulée verte est acté dans le P.L.U. Pour ses futurs aménagements de voirie, la municipalité devra tenir compte de l'augmentation des déplacements à pied et à vélo de ses concitoyens. Le premier exemple concernera la rue de l’Atlantique et la place du Général Charette en fin et début d’année prochaine.

La commune possède des terrains agricoles qui sont loués ou mis à disposition au profit d'agriculteurs. Les obligations concernant l’utilisation de bio dans les restaurants scolaires (20%) ainsi que la mise en place de circuits courts (50%) vont permettre d'engager une réflexion d’approvisionnement ou de production directe, ce qui pourrait avoir un impact sur ces terrains, certes minime mais réel (exemple : les productions par la ville de Mouans-Sartoux située dans les Alpes-Maritimes ou Grande-Synthe dans le Nord).

D'autre part, le Conseil municipal a pris l'engagement de produire une énergie électrique avec la pose de panneaux photovoltaïques sur certains de ses bâtiments. La note d’opportunité et l’étude de faisabilité ont validé la possibilité de production sur 4 bâtiments :
- La mairie et le multi-accueil en autoconsommation et vente du surplus avec un résultat final sur 25 ans à l’équilibre ;
- La maison des jeunes en autoconsommation et vente du surplus avec un résultat de 2000 € ;
- L’école du Chambord où la mise en place de panneaux d’une surface de 200 m² engendrera une économie d'environ 25 000 € sur 25 années.

Je vous rappelle que cette production, essentiellement en autoconsommation, diminuera l’utilisation d’énergie d’origine fossile ou nucléaire, que les panneaux utilisés sont recyclables à 98 % et qu'ils ont une durée de vie garantie à 25 ans. Le Conseil municipal, lors de la réunion du 4 juillet dernier, a voté l'ensemble des projets pour un budget total d'investissement de 93 174 €.

Devant les prises de conscience de plus en plus importantes des citoyens, notamment lors des mouvements récents, les élus ont l'obligation de s'interroger sur les décisions à prendre en matières d’énergie, de consommation, de déplacement et de protection de l'environnement.
Notre commune doit continuer de se mobiliser pour sa qualité de vie afin de garantir un avenir meilleur pour nos enfants. Il faudra sans doute des efforts ou des renoncements de la part de chacun sur notre comportement à toujours en vouloir davantage.

Il y a 50 ans, Neil Armstrong disait en posant le pied sur la lune : « C’est un petit pas pour l’homme, mais un bond de géant pour l’humanité ». En 2019, l’adage pourrait être : « C'est un petit pas environnemental pour l'homme, mais un bond de géant pour nos enfants ».

Je vous souhaite de belles vacances

Conception - Développement logo-bureau2crea-mini