Logo de la ville de Legé

Formation compostage

Venez vous former à la pratique réussie du compostage.
Un moyen simple de réduire le poids de sa poubelle !

Formation compostage 2019

Dispositif "Argent de poche"

 Le dispositif argent de poche est toujours d’actualité pendant les petites vacances !

Son fonctionnement ?
Les jeunes de 16 et 17 ans s’inscrivent sur des matinées auprès de l’animateur de la maison des jeunes pour participer à des missions suivies par les agents de la commune.

En fonction des petits chantiers (ménage, entretien des espaces verts, rangement…) auprès des différentes services (écoles, services techniques, bibliothèque, maison de l’enfance), ils sont répartis pour les interventions.

Le but ?
Contribuer à la vie de la commune
Découvrir le monde du travail
Encourager les gestes citoyens des jeunes

Et ensuite ?
Chaque jeune recevra une contribution à hauteur de 15 € par matinée.

Alors venez vous inscrire pour les prochaines vacances !
Prenez contact avec la maison des jeunes pour tout renseignement 02.40.34.99.39

Affiche dispositif argent de poche 2017

Plan Local d'Urbanisme - Enquête publique

République Française - Département de La Loire Atlantique - Arrondissement de Nantes

Commune de Legé

Mairie de legÉ 11, rue de la Chaussée 44650 LEGÉ

AVIS D’ENQUÊTE PUBLIQUE

Révision Générale du Plan Local d’Urbanisme

Par arrêté en date du 15 juillet 2019, et fixant l’ensemble des modalités de l’enquête publique, le Maire de Legé a ordonné l’ouverture de l’enquête publique sur le projet de PLU arrêté par le Conseil Municipal.

Article 1 : Il sera procédé à une enquête publique sur le projet de révision générale du PLU arrêté de la commune de LEGÉ pour une durée de 30 jours, du 26 août 2019 au 25 septembre 2019 inclus.

Article 2 : A l’issue de la présente enquête publique, le Maire et son conseil examinent les observations figurant au dossier d’enquête en tenant compte des conclusions du commissaire enquêteur. Si les observations sont ponctuelles, les modifications seront du ressort du Conseil Municipal, si les modifications sont substantielles, il sera nécessaire de consulter préalablement les représentants des services de l’Etat associés à la procédure, si les observations portent atteintes à l’économie générale du PADD, une enquête publique complémentaire devra avoir lieu, et le PLU pourrait même faire l’objet d’un nouvel arrêt.

Article 3 : Monsieur Christian KESSLER, domicilié à Bouguenais (44) a été désigné en qualité de commissaire-enquêteur par Monsieur le Président du Tribunal Administratif de Nantes.

Article 4 : Le dossier de projet du PLU et les pièces qui l’accompagnent, ainsi qu’un registre d’enquête à feuillets non mobiles, coté et paraphé par le commissaire enquêteur seront déposés à la mairie de Legé pendant la durée de l’enquête aux jours et heures habituels d’ouverture de la mairie.

L’enquête publique sera close le mercredi 25 septembre 2019 à 23h59.

Chacun pourra prendre connaissance du dossier et consigner éventuellement ses observations sur le registre d’enquête ou les adresser par écrit au commissaire enquêteur à l’adresse postale suivante : Mairie de Legé, 11 rue de la Chaussée, 44650 LEGÉ.

En outre, la commune dispose d’un site Internet sur lequel les informations relatives à l’enquête publique pourront être consultées : http://participation.institut-auddice.com/PLU-Lege.

Le public pourra communiquer ses observations par voie électronique à l’adresse suivante :

Article 5 : Le commissaire-enquêteur se tiendra à la disposition du public en Mairie, 11 rue de la Chaussée en la commune de LEGÉ, les :
-        Lundi 26 août 2019 : 14h00 à 17h00
-        Mercredi 04 septembre 2019 : 9h00 à 12h30
-        Samedi 14 septembre 2019 : 9h00 à 12h00
-        Jeudi 19 septembre 2019 : 14h00 à 17h00
-        Mercredi 25 septembre 2019 : 14h00 à 17h00

Article 6 : A l’expiration du délai de l’enquête prévu à l’article 1, le registre sera clos et signé par le commissaire-enquêteur. Il disposera d’un délai de 8 jours pour rencontrer M. Le Maire et lui communiquer ses observations écrites et orales consignées dans un procès-verbal de synthèse. Puis, dans un délai d’un mois il transmettra au Maire de la commune de LEGÉ le dossier avec son rapport dans lequel figureront ses conclusions motivées. Le registre sera assorti, le cas échéant, des documents annexés par le public.

Article 7 : Une copie du rapport du commissaire-enquêteur sera adressée au Préfet du Département de Loire Atlantique et au Président du Tribunal Administratif. Le rapport sera tenu à la disposition du public à la Mairie de LEGÉ.

Article 8 : Le conseil municipal se prononcera par délibération sur l’approbation du PLU ; il pourra, au vu des conclusions de l’enquête publique, décider s’il y a lieu d’apporter des modifications au projet du PLU en vue de cette approbation.

Article 9 : Un avis au public faisant connaître l’ouverture de l’enquête sera publié quinze jours au moins avant le début de celle-ci et rappelé dans les huit premiers jours de l’enquête dans deux journaux locaux diffusés dans le département

Cet avis sera notamment affiché à la Mairie, sur le site http://www.ville-lege44.fr, sur les panneaux lumineux, ainsi que sur le site qui fait l’objet des révisions et de la modification.

Une copie des avis publiés dans la presse sera annexée au dossier soumis à l’enquête avant l’ouverture de l’enquête en ce qui concerne la première insertion et au cours de l’enquête pour ce qui est de la deuxième insertion.

Article 10 : Les informations relatives à ce dossier peuvent être demandées auprès de Monsieur GENDRE Alexis, Directeur Général des Services.

La gestion durable des boisements de Legé

IM La gestion des boisements

La forêt assure des fonctions économiques, sociales et environnementales. C’est pour cette raison que la Communauté de Communes Sud Retz Atlantique s’intéresse à la gestion durable de ses 3800 hectares de forêts et boisements dans le cadre de son Plan Climat Air Énergie Territorial.

La première étape est de recueillir les attentes et les besoins des usagers des boisements, en particulier les propriétaires, sur les neuf communes. Sur Legé, ceci a commencé par un comité local le 22 mai, réunissant quelques utilisateurs des bois pour en identifier les usages. L’étape suivante est le contact des propriétaires de surfaces boisées. Un article plus détaillé sort au bulletin communautaire de juillet de Sud Retz Atlantique.

Si vous êtes propriétaire d’une surface boisée ou de taillis, vous pouvez donner votre avis en remplissant le questionnaire en ligne disponible à l’adresse bit.ly/CCSRAforet. Pour tout renseignement complémentaire, vous pouvez envoyer un mail à l’adresse

Halte aux dépôts sauvage

II Halte aux déchets 2

Régulièrement un citoyen nous interpelle quant aux dépôts sauvages.

Près des points de tri et même dans la forêt !

Même si les déchets sont de la compétence de la communauté de communes, ce manque de respect pour notre environnement agace.

Les élus de notre commune sont touchés par ces incivilités : plusieurs articles écrits dans le bulletin municipal, interrogations sur les actions à menées (verbalisation…). Bien entendu, le personnel de la communauté de communes et même le personnel communal se sont déplacés pour ramasser les détritus lorsqu’ils sont signalés.

Ce n’est pas la solution !

 Nous avons 2 déchetteries sur le territoire, à Legé et à Machecoul, qui permettent de déposer nos déchets. Nous avons mis en place dans le bourg de Legé des conteneurs individuels et nous sommes en réflexion pour les sacs jaunes.

Le service des ordures ménagères est un service qui coûte à notre nouvelle collectivité.

Qu’en est-il de la responsabilité de chacun ? Il est trop facile de se tourner vers les collectivités dès qu’une incivilité est constatée.

A l’heure des questions sur l’environnement, quelle déception de voir des comportements irresponsables !

Merci aux citoyens qui contribuent à la propreté de notre commune, notamment sur la route entre le lieudit « Le Pas Châtaignier » et la déchetterie.

Il est rappelé que vous devez bâcher ou au moins sangler vos remorques pour éviter que le contenu se retrouve sur les bords de la route, voire sur la route elle-même, ce qui peut être dangereux.

Laurence DELAVAUD, membre de la commission environnement

Communauté de communes Sud Retz Atlantique
Services techniques
Z.I. La Seiglerie 1-9 rue Ampère BP 13
44270 MACHECOUL-SAINT-MÊME
02 40 02 21 29

Rue de l'Atlantique

P1070689

Après les effacements de réseaux effectués en 2018 et fin 2019, le dernier trimestre de cette année verra se réaliser les travaux d’embellissement et de mise en sécurité de la rue de l’Atlantique, de l’aménagement de la place du Général Charette et des abords du centre culturel Saint-Michel.

Ces travaux permettront la réalisation de voies piétonnes et cyclables desservant le collège Sainte-Anne, le centre de secours et la piscine.

Des rétrécissements ponctuels de chaussées seront aménagés afin de réduire la vitesse des véhicules.

Enfin, des places de stationnement matérialisées, venant en complément du parking construit à la place des bâtiments de la Communauté de communes verront le jour. Elles permettront de supprimer la situation que l’on connaît aujourd’hui et de rendre aux piétons l’espace qui leur est normalement dédié.

Bien sûr, la réalisation de ces travaux qui débuteront par le remplacement et la construction de canalisations d’eaux pluviales ne sera pas sans conséquence sur la circulation. Sachez néanmoins que l’accès aux propriétés privées ou publiques sera maintenu.

Une réunion publique sera organisée courant septembre afin de vous présenter le projet et de répondre à toutes questions que vous pourriez vous poser.

Jacky BRÉMENT, adjoint à la voirie urbaine et à la sécurité

Bibliothèque : 5ème anniversaire

P1070719

Et oui ! Déjà 5 ans, 5 ans que sur le site Marie de Beauregard, la commune s’est dotée d’un nouvel espace culturel avec l’ouverture de la bibliothèque municipale.

Bien sûr, la lecture est au cœur de l’activité mais viennent se greffer les expositions, l’heure du conte et les spectacles pour enfants.

Une réhabilitation réussie ? Sans doute si on se réfère à la parole d’un lecteur :
« On avait entendu dire que c’était sympa, mais là c’est carrément génial ! ».

Un temps fort est donc prévu le samedi 5 octobre 2019 de 15h à 18h. Petits et grands passeront forcément un moment agréable à travers :

- les contes d’un certain « Monsieur Gilles »
- les sculptures sur ballons de « Charly »
- le maquillage
- le souvenir à conserver avec une photo miroir et pour couronner le tout, une rétrospective de tous les artistes qui exposeront une œuvre pour l’occasion.

Un après-midi à ne pas manquer.

Michel PENNETIER, adjoint à la culture

Mise à priorité et limitation de la vitesse

Des problèmes récurrents de vitesse dans l’agglomération nous sont bien trop souvent signalés ! Depuis le début de cette mandature, nous réfléchissons aux moyens d’y apporter une solution.

La mise en place de zones 30, la sécurisation de la rue des Sables, en fin d’année celle du quartier place du Général Charette et de la rue de l’Atlantique, à moyen terme celle de la rue de Nantes, participent ou participeront à l’amélioration globale de la circulation, mais est-ce suffisant ?

Nos régimes de priorité actuels, soit par « stop » ou par « cédez le passage », favorisent les excès de vitesse en priorisant certains axes. Les mesures effectuées sont pour le moins alarmantes.

Arrivés au terme de notre réflexion, une seule solution nous paraît pouvoir remédier à cet incivisme de certains : la mise en priorité à droite de toutes les intersections et la limitation de la vitesse à 30 kilomètres par heure de l’ensemble de l’agglomération (le périmètre définitif est en passe d’être finalisé). Toutes les villes, et elles sont nombreuses, ayant expérimenté ce dispositif en sont pleinement satisfaites.

Cette nouvelle réglementation pourrait être mise en place avant la fin de l’année sauf contrainte particulière.

Bien sûr, cela ne satisfera pas tout le monde et il faudra un certain temps d’adaptation. Il en va cependant de notre sécurité à tous et nous espérons ainsi apporter du mieux vivre ensemble et redonner de la sérénité à notre centre bourg.

Jacky BRÉMENT, adjoint à la voirie urbaine et à la sécurité.

Conception - Développement logo-bureau2crea-mini