Logo de la ville de Legé

Résultats des élections européennes

ÉLECTIONS EUROPÉENNES - 26 mai 2019  
Centralisateur Bureau 1 Bureau 2 Bureau 3 Total Bureaux %
 
Inscrits 1097 1069 1009 3175 Participation
Nombre Emargements 518 530 457 1505 47,40%
Procurations 9 6 4 19  
Nombre de votants 518 530 457 1505  
Blancs 14 14 10 38  
Nuls 17 14 9 40  
Exprimés 487 502 438 1427  
Manon AUBRY 22 24 27 73 5,12%
Robert DE PREVOISIN 0 0 0 0 0,00%
Renaud CAMUS 0 0 0 0 0,00%
Florie MARIE 0 0 0 0 0,00%
Nathalie LOISEAU 113 130 99 342 23,97%
Hamada TRAORÉ 0 0 0 0 0,00%
Florian PHILIPPOT 4 5 9 18 1,26%
Audric ALEXANDRE 0 1 0 1 0,07%
Dominique BOURG 12 10 3 25 1,75%
Vincent VAUCLIN 0 0 0 0 0,00%
Jean-Christophe LAGARDE 11 14 12 37 2,59%
Raphaël GLUCKSMANN 25 19 20 64 4,48%
Yves GERNIGON 4 2 0 6 0,42%
Gilles HELGEN 0 0 0 0 0,00%
Nicolas DUPONT-AIGNAN 20 24 17 61 4,27%
Sophie CAILLAUD 0 0 0 0 0,00%
Thérèse DELFEL 0 0 0 0 0,00%
Nathalie ARTHAUD 6 7 5 18 1,26%
Ian BROSSAT 7 11 6 24 1,68%
François ASSELINEAU 8 5 3 16 1,12%
Benoît HAMON 19 13 13 45 3,15%
Nathalie TOMASINI 0 0 0 0 0,00%
Jordan BARDELLA 127 126 126 379 26,56%
Cathy Denise Ginette CORBET 0 0 0 0 0,00%
Antonio SANCHEZ 0 0 0 0 0,00%
Pierre DIEUMEGARD 0 1 0 1 0,07%
Christophe CHALENÇON 0 0 0 0 0,00%
Francis LALANNE 3 5 4 12 0,84%
François-Xavier BELLAMY 39 41 36 116 8,13%
Yannick JADOT 60 58 53 171 11,98%
Hélène THOUY 5 3 3 11 0,77%
Olivier BIDOU 2 3 2 7 0,49%
Christian Luc PERSON 0 0 0 0 0,00%
Nagib AZERGUI 0 0 0 0 0,00%

Zéro pesticide

IM EnvironnementCampagne « Zéro pesticide » pour les particuliers

Depuis le 1er janvier 2019, la loi Labbé est entrée en vigueur pour les particuliers sur l’ensemble du territoire. Elle prévoit une interdiction d’achat, d’usage et de détention de tous les produits phytosanitaires de synthèse pour les jardins, potagers, balcons, terrasses et plantes d’intérieur.

Pour accompagner cette interdiction, l’Agence Française pour la Biodiversité (AFB) lance une campagne de communication autour du message « Zéro pesticide, c’est 1000 fois mieux pour la planète ». Cette campagne destinée aux jardiniers amateurs, particuliers, présente un triple objectif : informer sur l’interdiction, valoriser les solutions alternatives et informer sur les dispositions à prendre pour les restes de pesticides.

Le plan Mercredi, c'est quoi

téléchargementLe Plan Mercredi, c’est quoi ?

Suite aux premières rencontres du comité de pilotage du PEDT (Projet Educatif du Territoire) de cette nouvelle année scolaire, le « Plan Mercredi » a été intégré à ce dernier. Le comité de pilotage de ce « Plan Mercredi » s’est réuni pour la première fois le 15 novembre dernier pour réfléchir sur le contenu de ce nouveau projet.

Une demande de « Plan Mercredi » a été envoyée et a reçu un avis favorable de la Direction Régionale et Départementale de la Jeunesse, des sports et de la Cohésion Sociale. Une convention « charte qualité Plan Mercredi » a été également signée par l’ensemble des instances (CAF, éducation nationale, DRDJSCS et mairie). La collectivité devra respecter cette charte pour obtenir le label « Plan Mercredi » dont les grandes lignes sont :
1-     Complémentarité et la cohérence éducative des différents temps de l’enfant
2-     Accueil de tous les publics (enfants et familles)
3-     Mise en valeur de la richesse des territoires
4-     Développement d’activités éducatives de qualité.

La commune, toujours associée aux différents acteurs (enseignants, représentants de parents d’élèves, élus, animateurs…), souhaite poursuivre la découverte d’activités en périscolaire en développant le partenariat avec les associations locales. L’ouverture de la passerelle pour les 9/12 ans permet à des enfants une prise en charge avec des propositions adaptées à leur âge.

Au regard de l’ensemble des projets pédagogiques des structures enfance-jeunesse et des écoles, on retrouve les règles du vivre ensemble. L’objectif premier est donc bien de veiller au bien être de l’enfant dans tous les moments de la journée ce que le comité de pilotage du « Plan Mercredi » a entériné pendant la rencontre du 15 novembre.

Laurence DELAVAUD, adjointe à l’enfance, la jeunesse et la vie scolaire

Journal de naissance du centre commercial

IMG 0195

La création est toujours le fruit d’une longue réflexion

Tout commence par l’implantation d’un pôle scolaire (CES en 1973, maternelle du Chambord en 1977) et d’éléments structurants (Gendarmerie, Poste en 1975). Suivent la salle omnisports, le Crédit Agricole et Unico en 1976. Le tout à droite de l’axe Saint-Jean-de-Monts/Cholet sur des terrains acquis à l’association diocésaine de NANTES.

La dynamique expansionniste est en route. Aussi en 1981, la municipalité acquiert la grande propriété de l’ancien séminaire, bâtiments plus terrains (6ha 68) pour la somme 2 200 000 francs (335 387 €) suite à la délibération du 20 septembre 1980 accompagnée d’un subventionnement de minimum 720 000 (109 763 €). Par comparaison, coûts de la piscine et du centre de secours : 2 420 000 francs (368 926 €).

Mais que faire de cet ensemble ?

Pour les élus, le caractère de sauvegarde d’un patrimoine à l’abandon est indéniable et la partie foncière d’environ 6 hectares située en zone urbaine doit nourrir la réflexion du développement économique de LEGÉ.

Certains commerçants du bourg acceptent mal un transfert vers la zone du Chambord. En même temps, cet espace créé vers les années 1970 ne cesse de se développer.

Le choix est cornélien !!!

- Faut-il conserver ce bourg, vieille cité aux rues souvent étroites rendant le stationnement difficile ?
- Faut-il accéder aux désirs d’autres commerçants de développer leurs activités et favoriser l’implantation d’activités nouvelles ?
- Une telle évolution, est-elle souhaitable ?

Si les commerçants sont prêts à faire ce pari, c’est qu’ils espèrent un retour sur investissement dans un délai raisonnable.
Pour la municipalité, l’objectif est le développement de l’activité commerciale, conférant à LEGÉ un pôle attractif auprès des communes environnantes.

Aussi, le lotissement est autorisé, les travaux de viabilisation effectués… et en juin 1982, l’autorisation de vente de terrains est actée.

Il faut se rendre à l’évidence. Ce « nouveau quartier » pensé et créé il y a 40 ans se veut attractif et bien achalandé, permettant à LEGÉ d’avoir le statut de pôle d’équilibre sur le territoire du Pays de Retz. Mais notre identité historique est sauvegardée : le « vieux bourg » conserve son attractivité autour de la mairie, la maison des services (à venir), le pôle médical, l’église, la chapelle et quelques commerces dynamiques…

LEGÉ restera un lieu historique, mais chacun sait que l’histoire ne s’arrête jamais et que les projets sur notre commune nourrissent chaque jour les élus.

Michel PENNETIER, adjoint à la communication

Concours des maisons fleuries 2018

IM Concours Cliché B. CHANTREAUB. Chantreau

Exceptionnellement, la remise des prix du concours des maisons fleuries a eu lieu le dimanche 13 janvier 2019, en préambule de la cérémonie des voeux.

RÉSULTATS

Jardins visibles de la rue
BOUGIT Gérard - 3 rue des Oiseaux
GARREAU Marie-Josèphe - 34 Salvert
MALLARD Francette - 6 rue de la Logne
PERRAUDEAU Patrick - 59 Le Pas Châtaignier
LOIRAT Jean-Claude - 2 impasse des Platanes
CHARRIER Alain - 57 Le Pas Châtaignier
NAUD Marie-Odile - 4 La Guénizière
FAVREAU Christian - 10 La Guénizière
ROUAULT Olivier - 23 bis rue du Puits Neuf
MARTIN Gérard - 40 Salvert
CHARRIER Gérard - 55 Le Pas Châtaignier
GOUPILLEAU Laurent - 15 bis rue Jean-Claude Grassineau

Balcons, terrasses et petits jardinets
THIBAUD Jean - 19 La Haute Parnière
JEGO Yannick - 1 La Dommangère
RIVALIN Hubert - 34 rue du Puits Neuf
BOISSELEAU Paul - 3 rue de la Logne

Exploitations agricoles
GUILLONNEAU Didier - 2 La Bretonnière

Parcs et jardins
FETIVEAU Marcel - 2 Le Fief Malade
BROSSEAU Bernard - 1 Les Petites Dronnières
PERRAUDEAU Joël - 5 Le Fief Malade

Jardins naturels
PADIOLEAU Claude - 23 rue du Puits Neuf
PERROCHEAU Jean- 15 rue Jean-Claude Grassineau
SAUVAGE Alain - 4 résidence Saint-Louis

www.aidants44.fr

Vous êtes confronté à la situation de perte d'autonomie ou de handicap d'un proche (conjoint, enfant, parent...), un site internet en Loire-Atlantique vous informe et vous oriente.

aidants44.fr

Plan Local de Prévention des Déchets Ménagers

Affiche déchets 2019

Le projet de Plan Local de Prévention des Déchets Ménagers et Assimilés 2019-2025 de la Communauté de communes Sud Retz Atlantique, est en phase de consultation, régies par l'article R 541-24 du Code de l'Environnement, avant adoption définitive par la collectivité.

Pendant la consultation publique du 8 février au 1er mars 2019, chacun peut donner son avis et émettre des propositions complémentaires ou des modifications et les envoyer à l'adresse mail suivante : : 

Conception - Développement logo-bureau2crea-mini